FIMADA/CEREMONIE D’HOMMAGE AUX CHAMPIONS D’AFRIQUE DE MARACANA 2017 BLEU CHARLEMAGNE : «...

FIMADA/CEREMONIE D’HOMMAGE AUX CHAMPIONS D’AFRIQUE DE MARACANA 2017 BLEU CHARLEMAGNE : « CE SOIR, AMICHIA VOUS OFFRE LA RECONNAISSANCE DE LA REPUBLIQUE »

90

Du 16 au 23 octobre, la 6ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations s’est déroulée dans la capitale malienne. Les équipes seniors et vétérans de la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines Associées (FIMADA) y ont pris part. A cette occasion, la Côte d’Ivoire est monté sur la plus haute marche du podium en décrochant son 3ème trophée. Pour cette performance, au nom de l’Etat, le Ministère des Sports et des Loisirs, leur a offert la somme de 10 millions (dix millions).

Le Ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, a participé à l’hommage rendu à la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines associées, mercredi 08 novembre en fin de matinée dans la salle de la rotonde du Palais des Sports de Treichville.

En effet, c’est la 3ème année consécutive après les éditions de 2015 et 2016 que cette fédération monte sur les cimes de la Coupe d’Afrique des Nations dans les catégorie seniors et vétérans en décrochant l’or. Cet exploit est le fruit de la patience et de la persévérance selon Bleu Charlemagne, le Président de la fédération. Pour lui, « la patience est un chemin d’or » et « seule la persévérance vous fait obtenir la couronne de la gloire ». Une cérémonie qui est à n’en point douter le signe manifeste de l’œuvre de Dieu : « Cette cérémonie est la main de Dieu » a poursuivi l’heureux président.

Se tournant vers ses athlètes, qui avaient soif de la reconnaissance de l’Etat et de la Nation, il aura ces mots empreints d’émotion : « ce soir, Amichia vous offre la reconnaissance de la République ». Lui, qui n’aura de cesse de leur demander de faire de la patience et de la persévérance leur leitmotiv car « tout vient à point nommé à qui sait attendre ». « Désormais, pour que les Ivoiriens qui aiment le Maracana ne soient plus jamais frustrés, nous avons décidé de leur ramener le trophée des seniors chaque année » s’est-il-engagé.

En outre, Bleu Charlemagne a abordé le volet des doléances qui se résument en trois points : l’organisation de la 7ème Edition de la CAN qui doit avoir lieu en 2018 et dont la Côte d’Ivoire a obtenu l’organisation au détriment du Gabon, l’attente de la signature de l’accord de siège et enfin le positionnement de la FIMADA dans la Politique Nationale des Sports en Côte d’Ivoire.  « Au nom de millions de pratiquants », il a lancé un cri de cœur : « nous n’avons pas de sponsors d’envergure. Nous demandons que le maracana qui est une création ivoirienne, une réflexion d’Ivoiriens devienne un instrument diplomatique à l’instar de certains sports dans certains pays ».

Au nom des athlètes de la fédération toute entière, des présidents de club, d’association, de ligue et des millions de passionnés, Bleu Charlemagne a exprimé sa gratitude au du Chef de l’Etat, SE. Alassane Ouattara et au Gouvernement pour cette « cérémonie d’envergure » soulignant que c’est « la première qui soit dédiée à nos athlètes » et de lancer un appel : «Nous attendons le palier supérieur ».

A son tour, le capitaine des seniors, Dagbéi Blé Paul-Eric, porte-parole des éléphants-maracaniens, a réitéré les remerciements au Président de la République, SE Alassane Ouattara, au Gouvernement du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly ainsi que tous ceux qui ont œuvré à leur succès.

Quant au Ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, il n’a pas caché sa satisfaction et sa joie. Il affirme ne regretter d’avoir porté et défendu le dossier de la FIMADA devant le Gouvernement, au vu du palmarès aussi bien sportif qu’institutionnel qu’elle ne cesse d’engranger sur le plan régional, continental et international. Des résultats qui ne sont pas « le fait du hasard mais le fruit de la détermination, du dur labeur, de l’acharnement d’une équipe » et de « la passion d’un homme », parce que « l’effort qu’on fait pour être heureux n’est jamais perdu ». « Toute la nation célèbre le travail de l’infatigable travailleur et passionné que vous êtes » dira-t-il à l’endroit de Bleu Charlemagne. « Le Chef de l’Etat, le Premier Ministre, le Gouvernement ivoirien et tous les Ivoiriens sont fiers de vous et vous disent merci. Merci de faire rayonner l’image de la Côte d’Ivoire au-delà de nos frontières » dira le patron du sport ivoirien pour qui le maracana est un « véritable exemple à suivre ».

Une fois encore, il a profité de l’occasion non seulement pour féliciter le monde du maracana mais également pour faire l’apologie de ce sport qui est pur un produit ivoirien. « Félicitations à tous les maracaniens. Félicitations et surtout reconnaissance de l’Etat et de la Nation ivoirienne. Le maracana est un pur produit ivoirien, un sport inventé par des Ivoiriens et dont l’instance internationale est dirigée par un Ivoirien. Aujourd’hui, le maracana est en train de s’imposer partout dans le monde et est aujourd’hui un élément catalyseur du sport pour tous, pour la santé et le bien-être » a- t-il estimé.

Au vu de ce parcours sportif plus qu’éloquent, le Ministre des Sports et des Loisirs, leur a rappelé que dorénavant, ils n’auront plus d’excuses et ils  ont le devoir de « redoubler d’efforts » pour maintenir le cap. Pour ce faire, il a réitéré  son « engagement à aider le maracana afin qu’il inspirer les autres sports ».

Pour célébrer ce troisième trophée consécutif l’Etat a offert au champion la somme de 10 millions (dix millions) répartis comme suit : 2 millions pour le comité directeur, 3 millions aux vétérans et 5 millions aux seniors.

 

DIRECTION DE LA COMMUNICATION (MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS)